demander uen formation à son employeur

Demander une formation à son employeur

Le salarié peut demander une formation à son employeur. L’accès aux actions de formation professionnelle peut s’effectuer soit à l’initiative de l’employeur (plan de développement des compétences), soit à l’initiative du salarié.

La formation professionnelle est un outil majeur à la disposition des salariés. Elle leur permet de se former tout au long de leur parcours professionnel. Ils peuvent ainsi acquérir ou développer leurs compétences ; faire reconnaître leurs compétences, leurs connaissances et leurs aptitudes acquises dans l’exercice de votre métier ; s’adapter aux évolutions de poste ; se réorienter ; envisager une reconversion professionnelle…

Pourquoi demander une formation à son employeur ?

Pour plusieurs raisons, il est nécessaire ou judicieux de solliciter son employeur dans le cadre d’un projet de formation.

  • Le projet est en corrélation avec le poste actuel ou avec une évolution possible dans la société. Cette demande peut donc être étudiée dans le cadre de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences en entreprise.
  • Le projet nécessite une absence sur le temps de travail. L’accord de l’employeur est alors indispensable. Selon la formation et votre parcours professionnel, l’entrepris peut étudier cette demande (elle n’est pas systématiquement refusée).
  • Votre budget n’est pas suffisant pour entreprendre la formation. Votre employeur, s’il le souhaite, peut étudier votre demande et selon le projet, les évolutions en entreprise, il pourra cofinancer votre projet. Cela existe par exemple pour le CPF. L’entreprise peut abonder le compte du salarié.

A quel moment formuler ma demander ?

Un temps en entreprise est désormais dédié à la formation, il s’agit de l’entretien professionnel, c’est le moment idéal pour demander une formation à son employeur. Cet entretien est organisé tout les deux ans et lors de retour d’absence prolongée. Il concerne tous les salariés qui ont deux ans d’ancienneté dans l’entreprise quel que soit leur contrat de travail. Ce moment est idéal pour partager avec votre entreprise vos aspirations professionnelles et pour évoquer un projet de formation.

Votre entreprise n’organise pas les entretiens ? Vous pouvez la tenir informée et nous pouvons l’accompagner dans  cette démarche obligatoire : Découvrez notre offre Conseil : développez et optimisez la formation professionnelle – Elli’Up – Conseil et Formation (elliup.com) .

Il est également possible de solliciter son employeur pour un moment d’échange afin d’évoquer ce projet. Il est préférable de préparer en amont votre demande et d’avoir des informations sur le projet.

Par exemple, vous pouvez demander des programmes et des devis. Ces éléments permettront à votre employeur d’étudier cette demande.

Votre employeur reste libre d’accepter ou non vos requêtes concernant vos projets de formation. Cependant une démarche coconstruite reste intéressante pour vous et pour lui, n’en doutez pas. Par exemple, dans le cadre d’une reconversion, votre employeur pourra anticiper votre départ. Dans le cadre d’une évolution, il pourra préparer un changement de poste. Pour un projet plus personnel, il souhaitera peut-être vous encourager. Lancez vous.

 

choisir un organisme de formation

Comment choisir un organisme de formation ?

Voici quelques points importants pour choisir un organisme de formation. Les organismes de formation sont nombreux et proposent des offres très variées. Ce n’est donc pas toujours facile de s’y retrouver.

L’agrément est un critère pour sélectionner un organisme de formation

L’agrément c’est la base de la création d’un organisme. Un organisme qui propose des formations payantes aux entreprises ainsi qu’aux particuliers possède un numéro de déclaration conformément à la loi. Ce numéro de déclaration d’activité se trouve généralement sur les documents fournis par la société ou sur le site web de l’organisme. Par exemple, vous le trouverez en bas de notre page Accueil – Elli’Up – Conseil et Formation (elliup.com) .

L’Etat met à disposition La Liste Publique des Organismes de Formation liste des organismes déclarés auprès du Préfet de Région territorialement compétent. Ces organismes sont à jour de leur obligation de transmission du Bilan Pédagogique et Financier. La liste est publique conformément à l’article L.6351-7-1 du Code du Travail.

La certification Qualiopi

La marque « Qualiopi » vise à attester de la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d’actions concourant au développement des compétences. Elle doit permettre une plus grande lisibilité de l’offre de formation auprès des entreprises et des usagers pour choisir un organisme de formation.

Depuis le 1er janvier 2022, la certification qualité est obligatoire pour tous les prestataires d’actions concourant au développement des compétences qui souhaitent accéder aux fonds publics et mutualisés. La marque Qualiopi concerne donc tous les prestataires, y compris les formateurs indépendants, dispensant des actions de formation ; de bilans de compétences ; permettant de faire valider les acquis de l’expérience ; de formation par apprentissage.

Puis chaque organisme certifié doit indiquer son numéro de certification ; pour Elli’Up nous avons la Certification Qualiopi n°2020/88540.1.

La pédagogie et les recommandations

 

Les éléments cités précédemment vous assurent déjà la conformité et une qualité dans les processus de votre organisme de formation. Pour aller plus loin, il faut être vigilant aux recommandations, à la réactivité de l’organisme et à la réponse donnée à votre projet de formation.

 

 

Egalement, l’organisme doit vous permettent d’atteindre des objectifs pédagogiques ciblés au démarrage de la formation. Par exemple, des évaluations sont nécessaires en amont de la formation.  Le contenu est ainsi adapté à votre niveau.

Nous le proposons systématiquement pour nos formations en langue et bureautiques. Voici par exemple notre questionnaire en langues : Auto-Evaluation Langue – Elli’Up – Conseil et Formation (elliup.com) .

Ces quelques points de vigilances vous aideront à mieux sélectionner et reconnaître des organismes de qualité. L’objectif final étant l’acquisition et le développement de vos compétences.

trouver votre compte CPF

Comment trouver votre compte CPF ?

Dans cet article, nous vous aidons à trouver votre compte CPF. Le Compte personnel de formation (CPF) concerne tout les actifs. Il est utilisable tout au long de la vie active jusqu’au départ en retraite (y compris en période de chômage et d’inactivité). pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF) le 1er janvier 2015.

Où trouver vos droits au titre de votre compte CPF ?

Votre CPF est automatiquement alimenté grâce aux déclarations d’activité effectuées par votre employeur. Votre compte est associé à notre numéro de sécurité sociale et à ce titre vous pouvez d’ores et déjà aller sur l’espace en ligne du CPF pour vous identifier. Vous découvrirez ainsi les droits acquis à ce jour grâce à vos activités professionnelles.

Les identifiants créés sont personnels et ne doivent être en aucun cas être communiqués notamment dans le cadre de démarchage commercial. Aussi nous vous conseillons d’utiliser une adresse mail personnelle car en cas de changement d’employeur, votre compte restera le même.

Si vous avez des difficultés lors de l’inscription, nous vous invitons à visionner la vidéo en fin d’article ou bien vous pouvez contacter l’assistance du site officiel de votre compte formation.

Comment sont calculés mes droits ?

Trouver votre compte CPF, c’est aussi la possibilité de connaître vos droits. Si vous êtes à temps plein, ou au moins à mi-temps, l’alimentation de votre compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail jusqu’à atteindre 5 000 € maximum. Une fois le plafond de 5 000 € atteint, vous ne perdez pas vos droits, ils restent valables tout au long de votre vie active, seulement vous ne cumulez plus de nouveaux crédits. A noter, pour certains cas les droits versés peuvent être différents : travailleurs indépendants, salariés non qualifiés, travailleurs reconnus handicapés…

Si votre durée de travail est supérieur à la moitié de la durée légale ou conventionnelle de travail, votre compte est alimenté également de 500 € par an. Si votre durée de travail a été inférieure à la moitié de la durée légale ou conventionnelle de travail, l’alimentation de votre compte est calculée proportionnellement au temps de travail effectué. Lorsque le calcul de vos droits aboutit à un montant en euros comportant des décimales, ce montant est arrondi à la deuxième décimale, au centime d’euro supérieur.

Qui est concerné ?

Le Compte personnel de formation existe pour toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite. Il lui permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Par exemple, un apprenti (en contrat d’apprentissage) bénéficie du CPF dès l’âge de 15 ans.

 

 

 

Votre compte CPF

Rappel du DIF

Le DIF (qui n’existe plus depuis le 1er janvier 2015) vous permettait un cumul de 20h par an (pour un temps plein) cumulable sur 6 ans maximum soit un total de 120h. Chaque heure reportée sur le site du CPF a été valorisée à 15€ soit un budget de 1800€ pour 120h.

Le nombre d’heure était à inscrire sur votre espace en ligne (www.moncompteformation.gouv.fr) avant le 1er juillet 2021. Vous ne pouvez désormais plus les renseigner.

LE CPF EN QUESTION

Qu’est que le CPF ?

Chaque actif possède un Compte Personnel de Formation (anciennement le DIF, Droit Individuel à la Formation).

Qui gère mon CPF ?

Le Compte Personnel de Formation est automatiquement alimenté par rapport aux heures travaillées. Votre budget de formation en euros est consultable sur le site moncompteformation.gouv.fr. Il est géré par la Caisse des Dépôts et Consignations.

Quelles formations sont éligibles ?

Uniquement les formations certifiantes et diplômantes, le passage du permis B, les bilans de compétences et la validation des acquis de l’expérience (VAE), les formations liées à la création d’entreprise. Nos offres de formations éligibles sont en ligne sur le site moncompteformation.gouv.fr, recherchez une formation et ensuite filtrez vos résultats par organisme en notant « Elli’Up ». Notre offre n’est pas exhaustive, nous sommes en mesure de créer pour vous une formation personnalisée.

Dois-je demander l’accord de mon employeur ?

Uniquement si vous souhaitez réaliser votre formation sur le temps de travail, sinon aucun accord n’est nécessaire pour utiliser votre CPF.

Indépendant ou gérant non-salarié, ai-je des droits à la formation ?

Bien sûr et nous vous aidons à identifier les financements possibles.

ADRESSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Le référencement des organismes

Afin d’aider les entreprises et particuliers à identifier un organisme compétent, des certifications ont vu le jour.

La plus récente en date est de le « Datadock » avec une mise en application au 1er janvier 2017. Datadock est une base de données qualitative sur la formation professionnelle et accessible gratuitement à l’ensemble des organismes de formation. Elle est obligatoire pour bénéficier des fonds publics mutualisés de certains financeurs de la formations professionnelles. Elle permet à ces derniers de vérifier la conformité des organismes de formation vis-à-vis des 6 critères qualité définis par la Loi en s’appuyant sur 21 indicateurs.

Au 1er janvier 2022, dans cette continuité, une nouvelle certification « Qualiopi» va être rendu obligatoire pour bénéficier des fonds publics de de l’ensemble des financeurs de la formation professionnelle (initialement prévue au 1er janvier 2021). A l’inverse du « Datadock » cette certification validée à la suite d’un audit par un organisme certificateur (liste disponible sur le site du Ministère) est payante et valable pour une durée définie de 3 ans.

La certification s’appuie sur 7 critères du référentiel et 32 indicateurs

  • L’information des publics sur les prestations, les délais d’accès et les résultats obtenus;
  • L’identification précise des objectifs des prestations proposées et leur adaptation aux publics bénéficiaires lors de la conception des actions;
  • L’adaptation des prestations et des modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation aux publics bénéficiaires lors de la mise en œuvre des actions;
  • L’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement aux prestations mises en œuvre;
  • La qualification et le développement des connaissances et des compétences des personnels chargés de mettre en œuvre les prestations;
  • L’inscription et l’investissement du prestataire dans son environnement professionnel (nouveau critère qui ne figurait pas dans le décret Qualité du 30/06/2015);
  • Le recueil et la prise en compte des appréciations et des réclamations formulées par les parties prenantes aux prestations délivrées (art. R. 6316-1 du Code du Travail).

Elli’Up s’est déjà inscrite dans cette démarche afin de valider la qualité de ses prestations.

ADRESSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.